Programmation / ELEKTRA 17

du au

3 Juin : 19 h - 03 h

4 juin : 20 h - minuit
 


PASSE 3 - 4 juin - 35 $  

Performances 3 juin | 25 $
--> Inclut un accès à l'exposition AUTOMATA

Performances 4 juin | 20 $ / 15 $ (étudiant)
--> Inclut un accès à l'exposition AUTOMATA
 

INFERNO

BILL VORN (QC-CA), LOUIS-PHILIPPE DEMERS (QC-CA)
Performance robotique | 3 - 4 juin 2016
Photo: Gridspace

 

Inferno est une œuvre robotique inspirée par la représentation des différents niveaux de l'enfer décrits dans l'Enfer de Dante ou les dix tribunaux de l'enfer Haw Par Villa et d'autres représentations religieuses. La spécificité de cette performance participative réside dans le fait que les spectateurs portent sur leur corps des exosquelettes : s'en suit une chorégraphie (inattendue et involontaire!) programmée et contrôlée par ordinateur. Le public devient alors une partie active de la performance.

 

Louis-Philippe Demers et Bill Vorn ont travaillé ensemble sur de nombreux projets d'art robotique depuis 1992. Inferno est leur dernière collaboration.

 

Horaires des performances :

3 juin - 20 h & 23 h 

4 juin - 23 h 

 

BLINK

BORIS EDELSTEIN (CH), STEVE BUCHANAN (US), LAETITIA DOIZELLE (FR)
Performance audiovisuelle
Photo: Fernando Favier

 

BLINK, est la dernière création du duo Steve Buchanan et Boris Edelstein, récemment rejoints par Laetitia Doizelle. Par des costumes, un performeur, une trame sonore « live » et des jeux de lumières, Blink plonge le public dans un environnement extrême où cohabitent distorsion et émotion.

 

BLINK est une créature indéterminée née dans un monde tout aussi indéterminé mais contrainte de rejoindre le tissu de l'existence où la seule option est de rester actif et productif. BLINK aborde ainsi des thèmes allant de la naissance, au développement, en passant par l'exploration, le questionnement, la frustration, l'aliénation ou encore la folie.

 

Horaires de performance :

3 juin - 21 h 30

 

BLEU REMIX

YANN MARUSSICH (CH)
Performance
Photo: Isabelle Meister

 

Bleu Remix est la suite de Bleu provisoire, performance créée en 2001 dans laquelle Yann Marussich laissait suinter de son épiderme un liquide biologique teinté de bleu, mettant en abyme les remous intérieurs de son corps. Dans Bleu Remix, le performeur est assis sur un siège dans une cage en verre transparente. Une fois encore, Marussich propose au public un nouveau voyage intime et secret à travers son corps.

Le son original de Bleu Provisoire est retravaillé pour chaque représentation de Bleu Remix par un musicien local apportant à chacune des performances un caractère unique. Yann Marussich est accompagné pour cette représentation par le musicien montréalais Aether Pilot.

 

Horaire de performance :

3 juin - 19 h 15

 

Crédits

 
Présenté en collaboration avec Mapping Festival.
 
Création et performance : Yann Marussich
, Son remixé par : Aether Pilot - ELEKTRA Festival, 
Réglages et lumières : Yann Marussich
, Collaboration artistique et lumières : Daniel Demont
, Décor : David Châtel, Technique : Denis Rollet, 
Administration et Diffusion : Perceuse productions Scènes et Julie Semoroz
.

Avec le soutien de : Ville de Genève, Loterie Romande et Pro Helvetia

. Soutien à la tournée : Corodis.
Prix ARS ELECTRONICA 2008 - categorie hybrid art.
 

VERTEX

JEAN PICHÉ (QC-CA), PATRICK SAINT-DENIS (QC-CA)
Performance audio-robotique
Photo: Jean Piché

 

VERTEX prend sa source dans les comportements complexes de l’énergie mécanique se dissipant dans différents médias. Les deux artistes cherchent à illustrer cette physicalité par un dispositif tridimensionnel où le son et la lumière sont soumis aux forces d’élévation et de rotation. Chacune des 16 tiges verticales comporte une nacelle de deux haut-parleurs et une lampe DEL dont les mouvements sont contrôlés par des algorithmes simulant la propagation de l’énergie dans un médium virtuel. Ainsi, par leur mouvement circulaire et vertical, les sons sont assujettis à une distribution spatiale tributaire de la distance séparant chacune des tiges. Parallèlement, les lumières suivent et rendent manifestes les jeux de propagation.

 

Horaires des performances :

3 - 4 juin - 22 h

TO STAB

NELMARIE DU PREEZ (ZA)
Performance
Photo: Nelmarie du Preez

 

Du Preez/Gui se compose de l’artiste sud-africaine Nelmarie du Preez et de son robot Gui, qui performent à part égale au sein de leur collectif. Leur collaboration vise à mettre en lumière des questionnements sur le « Moi » et sur « l’Autre », au regard de la relation qui peut les lier. Avec la première performance live de to stab, qui s’insère dans la série Loops of Relation (2013), ils mettront à l’épreuve la rencontre physique de leur deux « corps » en se prêtant au jeu du couteau (réminiscence d’une scène similaire du film Alien (1986) de James Cameron).

 

Horaires des performances :

3 juin - 19 h

4 juin - 20 h 30

ORCHESTRER LA PERTE / PERPETUAL DEMOTION

SIMON LAROCHE (QC-CA), DAVID SZANTO (QC-CA)
Installation
Photo: Gridspace

 

Une machine nourrit ses humains. En cherchant à ce qu’ils ingèrent la matière préparée qu'elle a devoir de leur donner, elle sustente sa couvée. Si l’on considère que les agents machiniques et synthétiques sont capables de transformer et de reconfigurer le monde, la culture et la matière, on peut penser qu'ils participent effectivement aux affaires humaines et animent la singularité. Inévitablement, on procède alors au déclassement des agents sensibles et à la naturalisation de l'artefact, en envisageant un contexte de détermination technologique orchestrant la perte de contrôle généralisée.

 

Horaires des performances :

3 juin - 19 h - 23 h

4 juin - 20 h - 23 h

 

RUND-FUNK-EMPFANGS-SAAL

EDWIN VAN DER HEIDE (NL), JAN-PETER E.R. SONNTAG (DE)
Performance
Photo: A.Pozarskis

 

Dans Rund-Funk-Empfangs-Saal, Edwin van der Heide et Jan-Peter E.R. Sonntag captent les signaux traversant l’espace électromagnétique de la salle de concert, et les utilisent comme matière première de leur performance. Les signaux radios et les ondes transmises sur un spectre de 150khz qui traversent le lieu sont alors reçus et transmis dans un espace tangible de signaux audibles. Tandis que l’imprévu constitue une part importante de leur performance, Van der Heide et Sonntag naviguent, conduisent et combinent les différents signaux et façonnent l’imprédictible.

Le titre allemand a pour origine la transmission radio qui est employée avec le terme poétique de « Rund-Funk ».

Horaires des performances:

4 juin - 21 h